02 décembre 2005

Couleurs


Message de Fabienne,enveloppe aquarellée sans fadeur aucune ...Le timbre Einstein aux pastilles colorées me rappelle ce qu'a écrit Borges dans Conférences (1977-1978):
L'aveugle vit dans un monde assez incommode , un monde imprécis duquel émergent quelques couleurs: dans mon cas encore le jaune,encore le bleu (mais ce bleu peut être du vert ),encore le vert (mais ce vert peut être du bleu ).Le blanc a disparu et se confond avec le gris.Quant au rouge , il a complètement disparu, mais j'espère qu'un jour- je suis un traitement - (...)je pourrai voir cette (...) couleur qui resplendit dans la poésie et qui a de si beaux noms dans tant de langues. Pensons à scharlach, en allemand, à scarlet en anglais,escarlata en espagnol, écarlate en français . Mots qui semblent dignes de cette grande couleur .Le jaune par contre est le terne amarillo, en espagnol, yellow en anglais, qui ressemble tellement à amarillo; je crois qu'en viel espagnol on disait amariello "Folio essais, Gallimard

Aucun commentaire:

Publier un commentaire